Ntic : les logiciels espions sont facilement accessibles

Actuellement, se procurer un logiciel espion pour fouiner dans un smartphone, téléphone ou tablette de quelqu’un d’autre est presque un jeu d’enfant. Et dans la majorité des cas, la personne concernée ne se rend pas compte que tous ses appels, sms, échanges sur facebook et autres sites de réseaux sociaux sont surveillés par quelqu’un.

Comment fonctionne le concept ?

Avant tout, pour qu’un logiciel espion de téléphone soit fonctionnel, il faut que ce dernier soit compatible avec le téléphone utilisé par la personne qu’on souhaite surveiller. Un logiciel espion compatible avec Android pourrait par exemple ne pas fonctionner sur un i-phone. Bien avant de vous procurer votre logiciel espion donc, il faut que vous vous renseigniez si l’application pourrait fonctionner sur le téléphone. Aussi, n’oubliez pas que l’efficacité du logiciel peut aussi dépendre de la marque de du téléphone. En effet, sur Samsung, HTC et X-peria par exemple, certains logiciels ont du mal à être fonctionnel.

installer-logiciel-espion

Après la vérification de la comptabilité du logiciel, il vous faut par la suite l’intégrer dans le Smartphone de la personne. Et c’est seulement après que vous pouvez manipuler ou regarder tous les sms, mails et appels échangés par la personne.

Idéal pour les parents

Depuis l’avènement de Facebook et l’expansion d’internet, les jeunes adolescents ne sont plus à l’abri de personnes malveillantes telles les pédophiles.  A cet effet, nombreux sont les parents qui utilisent un logiciel espion pour surveiller les faits et gestes de leur enfant afin de mieux les protéger. En cas de fugue ou disparition, le logiciel espion pourrait également bien être utile pour localiser rapidement leur enfant.

Logiciel gratuit ou payant ?

Sur le marché, il y a trois types de logiciels espions proposés au grand public. Avant tout, il y a les logiciels entièrement gratuits. L’éditeur ne demande rien en retour (ou presque) et propose toutes les fonctionnalités à l’utilisateur. Il y a également les logiciels payant. Sur ce plan, vous pouvez acheter une licence à vie ou bien des forfaits mensuels. Actuellement, c’est l’option qui marche le plus. Et en dernier, on a également les logiciels espions semi-gratuits.  Suivant une durée déterminée, l’utilisateur peut entièrement profiter du logiciel et une fois à son terme, il faut payer pour qu’il soit de nouveau fonctionnel.

Parmi les trois options, il conseillé d’opter pour les deux dernières options. Le problème avec les solutions gratuites, c’est qu’ils peuvent ne pas être réellement efficaces. Aussi au lieu d’espionner le téléphone de quelqu’un on risque de faire espionner soi-même. Et pour eux, ce ne sont pas les sms d’infidélités ou messages sur tinder qui les intéressent, mais vos coordonnées bancaires ainsi que vos données sensibles.

La loi sur l’espionnage de téléphone

Actuellement, cette pratique n’est pas forcément illégale. Toutefois, si vous espionner le téléphone d’une personne pour tester sa fidélité, les preuves fournies ne seront pas pris en compte par le tribunal car elles ont été obtenues à l’insu de la personne. Et pire même, elle peut porter plainte pour atteinte à la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*